Quels prix pour votre installation de panneau solaire ?

Prix tuiles photovoltaïques

Le prix des tuiles solaires varie généralement en fonction du fabricant et de vos préférences personnelles. Néanmoins, on estime globalement que le prix au mètre carré pour ce type de panneau coûte entre 900 et 2000 euros. Pour rappel, 1 m2 de tuiles photovoltaïques équivaut pratiquement à 11 tuiles.

Tableau des prix moyens en € / WC des tuiles photovoltaïques :

MarquesPrix
Imerys10 euros/WC
Dyaqua7 euros/WC
TeslaComptez 4 à 5 euros/WC

Il ne faut pas oublier que le coût global d’investissement pour la pose d’un système solaire dépend de plusieurs facteurs. Quant aux travaux à effectuer pour l’installation de panneaux à intégrer directement au bâti, le prix évolue plus ou moins en fonction de la structure et de l’architecture de votre toit, mais également des modèles, du nombre et de la taille des tuiles à installer.

En excluant les aides publiques auxquelles vous pouvez avoir droit, on peut estimer l’ensemble des coûts à 25 000 euros. Sachez enfin qu’il vous est possible de rentabiliser un tel investissement en revendant une partie de votre production d’électricité. Dans ce cas, vous pouvez profiter du meilleur prix de revente : soit notamment, 0,1871 euro/kWh pour une installation dont la puissance varie entre 3 et 9 kWc et 0,2148 euro/kWh pour une installation dont la puissance se situe en deçà de 3 kWc.

Prix kit solaire

De nombreux facteurs influencent le prix d’un kit solaire. Pour rappel, il s’agit d’un kit dans lequel on retrouve tous les éléments dont vous avez besoin pour produire de l’électricité à partir du soleil. Concrètement, il est composé :

  • de panneaux solaires
  • d’un onduleur
  • de supports panneaux solaires
  • de batteries solaires
  • d’un système de contrôle des batteries (BMS)
  • de câblages électriques
  • d’un coffret de protection photovoltaïque

Le prix d’achat d’un kit dépendra au final de tous ces composante. La puissance de production, la marque, la présence ou non de batteries intégrées au kit, le style du kit (monophasé ou triphasé) et le type d’onduleur joueront également un grand rôle dans la détermination du prix d’un kit de panneaux solaires.

Face à tous ces facteurs, le prix de votre kit solaire sera susceptible de varier en fonction de votre projet et du choix de l’installation (par vous-même ou par un professionnel).

Voici quelques tableaux comparatifs des prix en fonction du type de kit.

Tableau 1 : prix moyen d’un kit solaire monophasé et sans batteries :

PuissanceKit à poser soi-mêmeKit installé par un professionnelKit installé par Nouvel’R Énergie
3 kWhentre 2000 et 4000 €entre 7000 et 9000 €à partir de 5575 euros
6 kWhentre 5000 et 7000 €entre 12500 et 15000 €à partir de 10 667 euros
9 kWhentre 7500 et 12000 €entre 16000 et 20000 €à partir de 12 610 euros

Tableau 2 : prix moyen d’’un kit solaire triphasé sans batteries :

PuissanceKit à poser soi-mêmeKit installé par un professionnel
5,5  kWhentre 3000 et 5000 €entre 7000 et 10000 €
7 kWhentre 5000 et 8000 €entre 12500 et 16000 €
9 kWhentre 8000 et 13000 €entre 16000 et 21000 €

Tableau 3 : prix moyen d’un kit solaire avec batteries :

Si vous avez besoin d’un stock d’énergie, voici les montants qu’il vous faudra en moyenne ajouter au prix du kit solaire qui vous intéresse :

Prix en € / kWhType de batterie
entre 500 et  4500 €Batteries haut de gamme au lithium (LG chem, Tesla Powerwall 13, Mercedes Benz)
entre 200 et  250 €Batteries solaires AGM
entre 200 et  300 €Batteries solaires gel
entre 100 et  350 €Batteries solaires au plomb

Sachez que pour l’achat de votre kit solaire, vous pourrez bénéficier de nombreuses aides de l’Etat. C’est le cas particulièrement de la prime à l’autoconsommation, sous condition de faire installer votre kit par un professionnel agréé RGE.

Prix panneau solaire thermique

Si vous souhaitez réduire votre facture d’électricité ou de gaz, alors la pose de panneaux solaires thermiques sera une excellente option pour vous. De plus, c’est une solution écologique qui respecte l’environnement.

Il existe 3 types de panneaux solaires thermiques :

  • les capteurs plans vitrés qui sont les plus utilisés
  • les capteurs à tubes sous vide qui offrent le meilleur rendement
  • et les capteurs non vitrés qui sont moins performants que les deux premiers, mais aussi moins coûteux.

Le prix de votre panneau solaire thermique dépendra ainsi du type choisi ou alors de la technologie utilisé. Très souvent, ce prix est proportionnel au rendement. Ainsi, plus il aura un rendement élevé, plus votre panneau solaire thermique coûtera cher.

Le tableau suivant vous donne une idée des prix (sans pose) en fonction du type de capteur :

Type de capteurCapteurs plan vitré 2m²Capteurs tubulaires 20 tubesCapteurs non vitrés (110×65)
Prixentre 410 et 500 €entre 770 et 860 €entre 100 et 300 €

NB : Avant de choisir votre panneau solaire thermique, vous devez préalablement bien définir votre projet. Cela vous permettra ensuite d’esquisser une estimation plus ou moins concrète du prix de la pose complète de vos capteurs. Pour y parvenir, il vous faudra donc tenir compte de tous les aspects suivants :

  • le nombre d’occupants de la maison et vos besoins en termes de capacité du ballon
  • la configuration de votre habitation (état du toit, facilité de l’accès à la toiture, l’aspect pratique de l’emplacement du chauffe-eau)
  • la situation géographique de votre maison (ou alors la région dans laquelle vous vivez)
  • le montant de votre facture de chauffage
  • SSC ou uniquement CESI stockage d’eau chaude ?

Par exemple, pour une famille qui compte 4 individus, le prix d’un kit de panneaux solaires thermiques constitué du matériel de pose, de 2 capteurs et d’un ballon d’eau chaude de 300L sera compris entre 2365 et 2690 euros.

Prix d’une batterie photovoltaïque

Une batterie photovoltaïque permet de stocker l’énergie qui provient de vos installations solaires. Elle assure également l’alimentation des installations et des différents appareils électroniques d’un local ou d’une maison en énergie électrique. Son raccordement aux différents équipements permet de préserver et de garantir la performance de vos appareils.

Le prix d’une batterie photovoltaïque ou solaire varie généralement entre 150 et 5000 euros. Ce prix évolue en effet en fonction de la marque, du type de batterie et des performances de cette dernière. Les marques comme ATDCF, TDY Energie et SOLEMS commercialisent leurs batteries à partir de 250 euros. Ceci dit, il existe plusieurs modèles de batteries solaires :

  • la batterie solaire AGM qui coûte entre 300 et 700 euros et dont la durée de vie est de 6 à 8 ans
  • la batterie solaire au plomb ouvert qui a une durée de vie de 3 à 4 ans et qui coûte entre 150 et 400 euros
  • la batterie solaire gel dont le prix varie entre 500 et 2000 euros et qui a une durée de vie de 8 à 12 ans
  • la batterie solaire lithium qui coûte entre 1500 et 5000 euros, avec une durée de vie de plus ou moins 20 ans
  • la batterie solaire OPzV vendue entre 1000 et 4000 euros et dont la durée de vie est de 10 à 15 ans

Pour rappel, le choix d’une batterie photovoltaïque ou solaire se fait en tenant compte de sa tension, de sa capacité de stockage et de vos besoins.

Kit domotique

Lorsqu’elle est parfaitement réalisée, une maison domotique vous permet de faire une économie importante d’énergie. L’installation domotique comparée à un système classique modère largement votre consommation. Mieux encore, elle facilite les tâches quotidiennes, apporte un gain de temps et optimise le confort global de la maison.

Le kit domotique prend en charge la totalité des technologies communicatives, électroniques et informatiques. Le montant à investir pour un tel système peut-être très élevé, notamment si vous souhaitez que votre logement soit totalement connecté.

Installation domotique : quelle est la fourchette de prix ?

Le prix d’un kit domotique se détermine en fonction des éléments qui le composent. La qualité des produits et la marque impactent également la variation du coût de ce système.

Dans un premier temps, il vous faudra ainsi distinguer les systèmes suivants :

  • les appareils domotiques d’économies d’énergie et d’eau (chauffages, pompes à chaleur ou thermostats) dont le prix de pose moyen oscille entre 330 et 1200 €
  • les appareils de sécurité (caméras de vidéosurveillance, détecteurs, alarmes) pour un prix moyen est de 250 € (le prix pouvant varier de 6 à 2000 €)
  • les appareils d’entretien (pour jardin), pour un prix moyen de 600 € (le prix pouvant varier entre 60 et 1500 €)
  • lumière et contrôle d’éclairage, pour un prix de pose de 8 à 600 €
  • les commandes de portails (ou de voles commandés à distance) et des portes, pour un coût d’installation allant de 6 à 870 €

Même si vous pouvez réaliser ces installations vous-même, on vous conseille fortement de solliciter les services d’un technicien. Cela vous coûtera au moins 37 € et au plus 54 € en fonction du tarif horaire de ce professionnel.

Déterminez dans un deuxième temps, le prix du matériel d’installation domotique

Ce matériel est large et varié. Ici, on vous donne une estimation des prix de base pour un matériel connecté et intelligent :

  • Volets et portails électriques : entre 150 et 1500 € en fonction des dimensions et de la marque
  • Kit de démarrage (serrure, interrupteur…) : entre 150 et 500 €
  • Cloud domotique (engins et gadgets connectés, appareils médias, logiciels de gestion (ceux-ci sont très souvent gratuits) : entre 300 et 6000 €
  • Câblage domotique : entre 2000 et 20 000 €
  • Eléments de contrôle à distance (centrales, écrans de contrôle, télécommandes) : entre 100 et 2000 €

Calculer le prix de pose d’un système domotique

Pour bien déterminer ce prix, l’étude de votre projet doit nécessairement intégrer les contraintes extérieures comme par exemple : le type de technologie qui vous intéresse, la pièce qui abritera l’installation et la superficie de votre habitation. L’ampleur des travaux à effectuer est un facteur qui détermine le prix d’une pose domotique.

Le prix de cette installation tient également compte du type d’application qui sera associée à vos appareils. Cela signifie que l’on pourra retrouver de nombreuses fonctionnalités distinctes dans un même système. Les facteurs les plus importants à prendre en compte ici seront le niveau confort qu’apportera votre système domotique, les fonctions de renforcement du niveau de sécurité et les fonctions d’optimisation et de gestion d’énergie.

Détail des coûts d’installation (système, modules, onduleurs, liaisons, protection, pose…)

Le coût d’investissement d’un projet solaire ou photovoltaïque inclus les prix du matériel et de la pose, de même que les frais de raccordement électrique. Certains frais additionnels peuvent également s’ajouter à votre budget d’investissement à des degrés plus ou moins variables selon plusieurs facteurs :

  • le type ou le système d’installation d’un panneau solaire
  • les modules PV choisies (panneaux thermiques, hybrides, tuiles solaires, panneau aérovoltaïque, pergolas solaire, panneau solaire monocristallin, etc.)
  • la puissance du système
  • les onduleurs, avec la protection de découplage qui y est souvent intégrée
  • les protections : parafoudres, différentiel, disjoncteurs et mise en terre
  • les liaisons électriques AC et DC : sectionneurs, câbles, boîtiers de raccordement, chemins de câbles
  • les frais des travaux : installation, moyen de levage, nettoyage et sécurisation du chantier
  • les frais d’ingénierie : études techniques préalables (entre 1000 et 2500 euros environ), étude de sol, étude de structure (entre 1000 et 5000 euros), pré-étude de raccordement, étude d’impact environnemental (entre 25 000 et 40 000 euros) et études diverses selon le site pour les parcs au sol (relevé de géomètre, étude d’écoulement des eaux, étude hydrogéologique)
  • les dossiers administratifs (permis de bâtir…) pour la pose des systèmes très puissants notamment
  • l’assurance : particulièrement assurance dommage-ouvrage (représentant 1 à 3% du coût des travaux) et assurance Tous Risques Chantier (représentant 0,5 à 1% du coût des travaux)
  • le coût de l’emprunt (entre 4 et 7% environ pour le TEG (taux effectif global) d’un crédit à la consommation ; entre 1,5 et 3% de taux d’intérêt pour une banque traditionnelle
  • éventuellement les différés de paiements en cas de souscription de crédit

Les prix par tranche de kwc

Le prix d’une installation solaire varie en fonction de plusieurs facteurs, dont la technique de pose utilisée notamment. A propos de cet aspect spécifique, on en distingue 2 types particulièrement : l’intégration Au Bâti (IAB) et l’intégration Simplifiée Au Bâti (ISB). Suivant cette classification, le prix moyen par tranche de kwc des panneaux solaires (matériel et installation compris) en fonction de la puissance et de la technologie est le suivant :

Prix des panneaux solaires par tranche de KWC selon la technique d’installation
Puissance de l’installationISB (intégration simplifiée au bâti)IAB (intégration au bâti)
3 kWcentre 7 500 et 12 000 eurosentre 8 700 et  14 000 euros
6 kWcentre 12 500 et  16 000 eurosentre 15 500 et  19 500 euros
9 kWcentre 17 500 et 22 000 eurosentre 20 500 et 24 500 euros

Prix d’un panneau en Wc

Prix des panneaux solaires en WC selon la technique d’installation
Puissance de l’installationISB (intégration simplifiée au bâti)IAB (intégration au bâti)
< 3 kWc3,5 €TTC /Wc
3 à 9 kWc2,2 à 3 €HT/Wc
9 à 36 kWc1,8 à 2,5 €HT/Wc
36 à 100 kWc1,5 à 2 €HT/Wc
100 à 20 kWc1,2 à 1,5 €HT/Wc

Variation des coûts de production sur 10 ans

Le coût de production de l’électricité par les systèmes solaires connaît une baisse continue depuis au moins une décennie. D’après IRENA (l’Agence internationale pour les énergies renouvelables), celui-ci pourrait même encore baisser de jusqu’à 60% d’ici 2025.

En effet, le prix des panneaux solaires a globalement chuté de 80% en 10 ans. Alors qu’en 2008 il fallait débourser environ 13 500 euros pour une installation solaire de 3 kwc, aujourd’hui la même installation vous revient à moins de 5 000 euros. De plus, chaque fois que vous doublez la capacité installée, vous réduisez ce coût de 20% grâce aux économies d’échelle.

Cette chute du prix des panneaux solaires entraîne la baisse du coût de production de l’électricité, ce qui explique par ailleurs la réduction du niveau des subventions offertes par les pouvoirs publics. Dorénavant, les grandes installations solaires n’ont pratiquement plus besoin d’aides financières pour vous assurer une bonne rentabilité.

L’aide financière apportée par le gouvernement français sur la totalité des centrales solaires raccordées au réseau électrique de l’hexagone était de 600 millions d’euros environ en 2011. Un tel soutien était toutefois indispensable pour garantir la rémunération des investissements supportés par les producteurs d’énergie photovoltaïque. La limitation des subventions et même dans une certaine mesure, leur arrêt, permet alors de maintenir le prix du kwh à un niveau attractif. Une perspective qui logiquement ne peut que satisfaire les consommateurs.

Coût d’un panneau solaire

Le coût d’un panneau solaire est influencé par plusieurs facteurs. Il n’est pas du tout aisé dès lors, de déterminer un prix spécifique en la matière. De façon globale, le prix de pose d’un système solaire chez vous dépendra principalement de ces trois facteurs : le type de panneaux solaires, le type de d’installation et sa taille.

Il y’a 10 ans, la pose d’un système solaire de 6 kwh coûtait un peu plus de 50 000 euros. Mais aujourd’hui, le prix de base oscille désormais entre 4000 et 20 000 euros. La meilleure façon d’avoir une bonne estimation sera de solliciter un devis personnalisé.

Toutefois, on peut s’essayer à faire certaines estimations. Par exemple, le coût moyen d’une pose solaire varierait de l’ordre de 1800 à 3000 euros/ kwc, ou si vous voulez de 330 à 480 euros par mètre carré. Pour une maison de 100 m2, ce coût reviendrait concrètement à 7 000 euros pour un système de 3 kwc, sachant qu’il faudra ensuite y déduire les aides de l’Etat.

Coûts de raccordement

Il faut souligner que vous n’êtes pas obligé(es) de demander un raccordement au réseau électrique si vous prévoyez de consommer toute l’énergie que vous produisez (autoconsommation totale). Par contre, vous devez en informer préalablement le gestionnaire Enedis (exception faite des maisons autonomes ou des sites isolés qui doivent plutôt faire une déclaration à la mairie de leur ressort) et adhérer par un acte purement déclaratif à la Convention d’Auto-Consommation Sans Injection (CACSI).

S’agissant du coût du raccordement des panneaux solaires au réseau électrique, il varie énormément en fonction du type d’installation et de bien d’autres aspects. Des frais supplémentaires s’ajouteront également si vous devez effectuer des travaux complémentaires en plus. Pour les chantiers les plus difficiles, il est simplement recommandé de demander un devis. Vous pouvez opter pour un raccordement avec un compteur électrique traditionnel ou avec un compteur Linky.

Ci-dessous, retrouvez des tableaux de prix fixés par Enedis.

Tableau 1 : Prix issus du barème d’Enedis et applicables à partir de janvier 2020 pour les installations de production et de consommation d’une puissance inférieure à 36 kVA.

Coût de raccordement pour une installation de consommation + production (revente en totalité)
Type de consommationType de productionCoût HTCoût TTC
Souterrain ou aéro-souterrain
Type 1 monophasé ou triphasé
Dispositif de sectionnement fixé au sol
  Monophasée, type 1  362,00€  434,00€
Souterrain ou aéro-souterrain
Type 1 monophasé ou triphasé
Dispositif de sectionnement fixé au sol
  Triphasée, type 1  642,00€  770,40€
Souterrain ou aéro-souterrain
Type 2 monophasé ou triphasé
  Monophasée, type 2  632,00€  758,40€
Souterrain ou aéro-souterrain
Type 2 monophasé ou triphasé
  Triphasée, type 2  769,00€  922,80€

Tableau 2 : Prix issus du barème d’Enedis et applicables à partir du 24 janvier 2020, pour une installation ≤ 36kVA en basse tension.

Prix de raccordement de panneaux solaires uniquement (maison déjà raccordée)
Type de productionCoût HTCoût TTC
Production monophasée835,00€1023,60€
Production triphasée1024,00€1228,80€

Prix d’achat vs prix d’usage

Pour déterminer le coût d’installation des panneaux solaires avec précision, vous devez aussi tenir compte des frais d’usage ou additionnels qui peuvent rapidement saler votre facture. Néanmoins, ces frais sont largement plus bas que le prix d’achat et de pose votre système photovoltaïque.

Dans les frais d’usage, on distingue essentiellement les frais d’entretien et le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité). Relativement aux frais d’entretien, ils sont quasiment nuls ou inexistants. En effet, l’entretien des panneaux solaires ne requiert qu’un seul nettoyage chaque année, en utilisant un balai télescopique pour enlever les feuilles d’arbres mortes sur leur surface.

Quant au TURPE, vous devez vous en acquitter chaque année dans le cadre de l’utilisation de votre système solaire. Le reversement de ce tarif participe au financement de l’entretien et de la gestion du réseau électrique national, assurés par ENEDIS et RTE (Réseau de transport d’électricité). Globalement, le montant de ce tarif est assez faible et il dépend davantage de votre type de consommation (revente totale ou autoconsommation) :

  • 10 euros par an en autoconsommation
  • 42 euros par an en revente totale

FAQ

Comment est calculé le prix des kits solaires ?

Plusieurs éléments doivent être pris en compte lors du calcul du prix d’un kit solaire. Il s’agit du type de l’installation, de la puissance du dispositif et de l’installation choisie. Il faut préciser que l’État accorde des aides à ceux qui optent pour ce type d’alimentation.

C’est quoi une batterie photovoltaïque ?

Il s’agit d’un appareil permettant le stockage de l’énergie produite par des installations solaires. Une batterie en plus de stocker l’énergie s’occupe d’alimenter les appareils et les installations avec l’énergie qu’elle a accumulée.

Pourquoi les aides et subventions de l’État pour l’utilisation du solaire ont diminué ?

Le prix du matériel et de l’installation des panneaux solaires ont connu une grande baisse ces dernières années. Une installation solaire de 3 kwc qui coûtait 13 500 euros en 2008, coûte désormais 5 000 euros. C’est ce qui explique la réduction des subventions accordées par l’État.

Sommaire